[]
[Web Creator] [LMSOFT]

La Grande Arche de la Défense (Paris-Courbevoie) réserve une multitude de points de vue. J'ai passé la matinée à observer ce lieu. Puis j'ai vu une femme seule cherchant à s'isoler d'un groupe. Elle a monté quelques marches, cette silhouette noir sur fond blanc m'a fait prendre mon « blocnote » photographique (à l'époque, un Canon Ixus 300 de 3M de pixels) et en la visant j'ai involontairement porté mon appareil photo en diagonale sur mon œil… Comme quoi !

Ensuite, cette femme s'est assise sur les marches pour fumer une cigarette (voir la photo dans l'album Thème 3).

J'ai prise cette photo un vendredi midi dans une rue très commerçante de Paris. Regardez à droite les deux personnages qui mangent et à gauche, les deux personnages qui fouillent la poubelle du marchand de fruits et légumes… sous le regard de deux passants !

Cette photo est très illustrative de la contradiction dans laquelle notre société se trouve aujourd'hui. Non ?

Cette photo n'est pas volontaire… au moins pour son réglage, et pourtant !

Ce cliché a été pris sur la plage de Deauville, soleil de face. J'ai vu les silhouettes de ces deux promeneurs se refléter dans l'eau, j'ai pris la photo. Mon appareil numérique était en mode automatique. Sans doute « trompé » par les reflets, il n'a pas réussi à faire la mise au point. Comme quoi !...

Les lignes, les formes géométriques de la passerelle du Jardin des deux Rives sur le Rhin entre Strasbourg (France) et Kehl (Allemagne) et un ciel bleu sans nuage m'ont amené à décider de la photographier directement en Noir et Blanc avec mon appareil numérique. J'ai réglé ce dernier pour simuler un filtre jaune afin d'accentuer le contraste du ciel (voir la série complète de 18 photos à la page d'accueil Album de mon site).

Si le noir et blanc numérique n'égale pas (encore…) le noir et blanc argentique, il est malgré tout possible, si le sujet si prête, de tenter l'expérience !

En passant devant les grilles du Palais du Rhin (Strasbourg), mon oeil a été attiré par ce petit motif situé dans la partie haute de la grille entourant cet édifice. Je me demande si l'artisan ferronnier de l'époque du Kaiser Guillaume II (pour lequel ce Palais fût construit à la fin du XIXeme siècle) n'a pas voulu s'en moquer... comme le faisait, dans leur temps, les tailleurs de pierres des Cathédrales ?

Photos particulières...

Il m'arrive de découvrir au hasard de mes promenades (ou parfois à la lecture de mes clichés) des détails qui étonnent ou interpellent. Regardez...